Ludmila Dvořáková 1923-2015

Ludmila Dvořáková était une soprano dramatique tchèque. Avec Maria Jeritza et Jarmila Novotná, Dvořáková fait partie de la nouvelle génération de chanteurs lyriques tchèques. 

Ludmila Dvořáková naquit le 11 juillet 1923 à Kolín, petite ville située à 55Km à l’est de Prague. Elle étudia le chant au conservatoire de Prague, et dès 1949 débuta à Ostrava dans le rôle-titre de Katya Kabanova. Pendant cinq ans, de 1954 à 1959, elle fut soliste au théâtre national de Prague avant d’aller se produire au théâtre national de Bratislava.

Portraits de Ludmila Dvořáková

Au début des années 50, Dvořáková fut engagée à Vienne et chanta notamment Elisabeth (Don Carlos) et Kostelnicka (Jenůfa) sous la direction de Charles Mackerras. A Berlin-Est, elle interpréta Octavian (Der Rosenkavalier). À partir de 1960, elle devint la principale soprano dramatique de l’Opéra d’État de Berlin et se produisit également à Londres, New York, Munich et Paris. Entre 1965 et 1971, elle chanta au festival de Bayreuth comme Gutrune , Venus , Kundry, Ortrud et participa au Ring (Brünnhilde) et au Tristan (Isolde) dirigés par Sir Georg Solti. Elle chanta encore Brünnhilde et Isolde l’année suivante avec Solti à Covent Garden, rôles qu’elle a ensuite incarné avec Colin Davis. Elle fut également Gutrune sur l’enregistrement du Götterdämmerung de Karl Böhm en 1967.

Mais c’est à New-York, au Metropolitan Opera, que Ludmila Dvořáková brilla tout particulièrement. Ses débuts eurent lieu en 1966 à l’ancien Met dans le rôle de Leonore (Fidelio). Elle participa ensuite à la première saison du nouveau Met avec une série d’Isoldes dirigées par Georges Prêtre. Outre Leonore, Isolde et Ortrud, Dvořáková a chanté des performances uniques de Chrysothemis (Elektra) et Senta (Der fliegende Holländer). A l’Opéra de San Francisco elle fut Isolde au côté de Jess Thomas. 

Quelques rôles de Ludmila Dvořáková

Par la suite, sa carrière s’est poursuivie en Europe à un rythme soutenu jusqu’en 1982, date à laquelle elle s’est retirée de la scène. 

Spécialiste des œuvres de Richard Wagner et de Richard Strauss, elle reçut différents prix pour l’ensemble de sa carrière dont le prix Thalia for Lifetime Achievement en 2002 et le prix Antonín Dvořák en 2012, en reconnaissance des personnes qui promeuvent et popularisent la musique tchèque.

Ludmila Dvořáková

Le jeudi 30 juillet 2015 vers 6h15, un incendie se déclara dans sa maison de Prague, très tôt dans la matinée. Quand les secours arrivèrent, Ludmila Dvořáková et sa sœur cadette (87 ans) étaient déjà inconscientes. Les médecins n’ont rien pu faire pour sauver les deux femmes. Ludmila Dvořáková avait 92 ans.

Dvořáková était mariée au chef d’orchestre Rudolf Vašata (décédé en 1982), élève de Václav Talich, qu’elle a rencontré à Ostrava et avec qui elle a enregistré un album d’extraits d’opéra de Wagner.