Leontyne Price 1927-

Leontyne Price est une soprano lyricico-spinto afro-américaine considérée comme l’une des plus grandes soprano du XXème siècle. Elle est particulièrement connue pour ses interprétations des héroïnes de Verdi, au premier rang desquelles AIda, un rôle où elle fut inégalée pendant presque trente ans. 

Mary Violet Leontyne Price est née le 10 février 1927 à Laurel dans le Mississippi. Elle a grandi dans le quartier noir de cette ville à une époque où régnait la ségrégation. Sa mère, Kate, qui possédait elle-même une belle voix, était sage-femme et son père, James, travaillait dans une scierie. Le talent musical de Leontyne se manifesta très tôt et ses parents échangèrent pour elle le phonographe familial contre un petit piano. Dès l’âge de trois ans, la petite Leontyne reçut ainsi des leçons de piano, et participa ensuite à la chorale de son école. A l’âge de quatorze ans, elle assista à un récital de la contralto Marian Anderson. L’expérience lui laissa une forte impression, puisque c’est l’une des premières fois que Price se rendit compte qu’il était possible aux Noirs de devenir chanteurs réputés, même si à l’époque, leur carrière se limitait aux récitals. Après un passage à Oak Park Vocational High School, où elle se montra une pianiste hors pair, Price s’est inscrite au College of Education and Industrial Arts de Wilberforce, dans l’Ohio en vue d’obtenir une formation de professeur de musique. Néanmoins, ses talents furent si évidents que le directeur de l’université la persuada de se consacrer à l’art lyrique. Une riche famille blanche de Laurel, les Chisholm, encouragea la jeune fille en la faisant chanter à l’occasion de fêtes familiales. Avec l’aide de la fameuse basse Paul Robeson et des Chisholm, elle obtint une bourse pour la Juilliard School à New York où elle devint l’élève favorite du professeur Florence Page Kimball. Pendant les quatre années passées à Juilliard, Price a étudié le chant, appris la présence sur scène, le théâtre et le maquillage.  Leontyne Price chanta Mistress Ford dans une production étudiante du Falstaff de Verdi. Impressionné par sa performance, le critique et compositeur Virgil Thomson l’engagea pour une reprise de son opéra Four Saints, à la distribution entièrement noire, donné sur Broadway, pendant trois semaines, en avril 1952. Après ce début à Broadway, elle obtint le rôle-titre dans Porgy and Bess de Gershwin, en tournée aux Etats-Unis et en Europe, au cours de laquelle elle se maria à William Warfield qui chantait Porgy. Sa performance très remarquée de Bess lui valut de chanter «Summertime» dans un gala du Met au Ritz Theater sur Broadway en 1953, deux ans avant que Marian Anderson ne soit la première Noire à se produire sur la scène du Met. L’année suivante, elle fit ses débuts en récital au Town Hall de New York, avec un cycle de Samuel Barber, «Les Chants de l’Ermite». D’autres compositeurs observèrent les qualités de Price et, en 1953, elle chanta des créations d’œuvres de Henri Sauget, Lou Harrison, John La Montaine et Igor Stravinsky, entre autres.

Leontyne Price dans Tosca, Madame Butterfly, Antony and Cleopatra, Aida.

En 1955, elle tient le rôle-titre de Tosca de Puccini dans une production destinée à être diffusée par la NBC. Malgré une levée de boucliers de certaines antennes de la chaine, surtout dans le Sud, la production est un succès. La même année, elle fit la rencontre de Karajan, qui fut impressionné par sa musicalité, et devint l’un des soutiens de sa carrière naissante. 

Leontyne Price. Portraits

Leontyne Price dans Don Giovanni de Mozart

Elle fit ses débuts sur une scène lyrique en 1957, dans le rôle de Madame Lidoine dans Les Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc à l’Opéra de San Francisco. Elle se rendit juste après en Europe, sous la baguette de Karajan, à l’Opéra d’Etat de Vienne. Elle y débuta avec l’un de ses rôles qui devinrent les plus célèbres, Aida de Verdi. C’est toujours dans le rôle de la princesse éthiopienne qu’elle débuta à Covent Garden et aux Arènes de Vérone. Sa voix de spinto en faisait une interprète verdienne idéale. C’est de nouveau en Aida qu’elle fit ses débuts à la Scala de Milan en 1960. En revanche, elle refusa la première offre du Met pour ce rôle, craignant d’y être définitivement cantonnée. C’est donc finalement dans Le Trouvère qu’elle fit sa première apparition au Met. Ce fut une soirée pleine de tension car, ce jour-là, le ténor Franco Corelli faisait aussi ses débuts au Met. La performance s’achèva sur une ovation de 42 minutes. Le lendemain, le critique du New York Times, Harold Schonberg, écrit : «La voix de Leontyne Price est sombre et riche dans les notes basses, toujours égale dans les transitions d’un registre à l’autre, et d’une pureté sans défaut et veloutée dans les notes hautes.» Selon les mémoires de Rudolf Bing, le directeur du Met, Corelli était furieux que Price ait capté toute l’attention et il aurait refusé de sortir de sa loge le jour suivant. Il y avait aussi une autre question. L’arrivée de Price au Met fut considérée comme un pas important du combat pour les droits civiques des noirs. La contralto Marian Anderson avait réussi à franchir la barrière raciale lorsqu’elle elle fut invitée à chanter au Met en 1955 et plusieurs autres artistes noirs y avaient chanté des premiers rôles, parmi lesquels le baryton Robert McFerrin, père du chanteur populaire Bobby McFerrin, ainsi que Mattiwilda Dobbs. Mais Leontyne Price était la première cantatrice noire à être acclamée à l’étranger comme chez elle dans des rôles de premier plan. 

Haut gauche: Leontyne Price entourée du ténor Franco Corelli et du directeur du Met Rudolf Bing. Haut droit: Price avec le baryton-basse Paul Robson lors d’un concert dans les années 1940. En bas: avec Luciano Pavarotti.

Pendant les années suivantes, Leontyne Price devint l’une des vedettes du Met, principalement pour ses rôles dans les Verdi de la maturité (les Léonore de La Force du Destin et du Trouvère, Aida bien sûr, Amelia d’Un Bal Masqué, Elvira d’Hernani) et les Puccini (Minnie de La Fille du Far-West, Tosca, Madame Butterfly, Liu dans Turandot), ainsi que dans Mozart (Fiordiligi dans Cosi Fan Tutte, Pamina dans La Flûte Enchantée), Tatyana d’Eugène Oneguine de Tchaïkovsky. Sa tessiture impressionnante lui permettait d’être aussi à l’aise dans les contre-ut que dans les registres plus graves, aussi réalisa-t-elle une excellente interprétation du rôle-titre de Carmen de Bizet dans un enregistrement pour Karajan en 1964, quoiqu’elle ne chantera jamais le rôle sur scène. En 24 ans, Leontyne Price se produisit 201 fois au Met ou en tournée avec la compagnie de l’opéra, dans 16 rôles différents. 

Price devant la Scala de Milan. Elle a chanté pour la première fois dans le célèbre théâtre milanais le 21 mai 1960 avec le rôle qui s’est à jamais confondu avec son nom: Aida. Le chef d’orchestre était Antonio Tonini et Giulietta Simionato était Amneris. Un an plus tard, elle y chantera Madame Butterfly sous la direction de Gianandrea Gavazzeni. Pour fêter ses 90 ans, La Scala s’est jointe aux opéras, collègues et fans du monde entier pour lui souhaiter un joyeux anniversaire et a publié quelques photos de la grande soprano tirées de ses archives.
Leontyne Price lors de sa dernière Aida sur la scène du Met, 3 janvier 1985 où elle fut entourée de Fiorenza Cossotto, du ténor James McCracken et du chef James Levine.

Au sommet de sa carrière, Price chanta en 1966 pour l’ouverture de la nouvelle salle du Met au Lincoln Center lors de la première de Antony and Cleopatra du compositeur américain Samuel Barber qui écrivit pour elle le rôle de Cléopâtre. Ce ne fut pas un succès car la mise en scène de Franco Zefirelli fut jugée outrancière. Pendant la première, la scène tournante de l’opéra tomba en panne, enfermant dans une pyramide Leontyne Price qui changeait de costume! Néanmoins, quelques années plus tard, la partition révisée par Barber sera bien reçue à l’occasion d’une nouvelle production à Chicago puis à Charleston, en Caroline du Sud, et en concert à Carnegie Hall en 2004. Barber et Price étaient des amis depuis 1954, à l’occasion de la première des Hermit Songs donnés à la Bibliothèque du Congrès avec Barber au piano. En 1969, elle créa également un cycle de chants que Barber lui a dédié, Despite and Still.

Leontyne Price chez elle en 1967

Dans les années 1970 et 1980, Leontyne Price se fit entendre moins souvent à l’opéra. Elle ajouta simplement trois nouveaux rôles à son répertoire, Giorgetta du Tabarro, Manon Lescaut de Puccini et Ariane d’Ariane à Naxos de Richard Strauss. En 1977, elle revint au festival de Salzbourg pour y chanter Le Trouvère dirigé par Herbert von Karajan, renouvelant son triomphe de 1962. En 1982, elle remplaça au pied levé Margaret Price dans Aida à l’opéra de San Francisco, avec Luciano Pavarotti. Pour être sûre de l’avoir, la compagnie de l’opéra de San Francisco avait accepté de la payer un dollar de plus que Pavarotti, faisant d’elle l’interprète d’opéra le mieux payé au monde. Ses adieux à la scène se firent au Met en 1985, dans une Aida dirigée par James Levine et retransmise à la télévision dans tout le pays.

Elle a collaboré avec les plus grands chefs de son temps, et notamment avec Karajan. Leur longue collaboration a abouti à un certain nombre de disques, dont le Carmen de 1963 et le Requiem de Verdi.

Leontyne Price concentra alors sa carrière sur le récital, offrant des programmes qui mêlaient mélodie française, lied allemand, negro spiritual, aria d’opéra et des chants américains, dont beaucoup étaient écrits pour elle par Barber, Ned Rorem et Lee Hoiby. En 1982, elle chanta pour les Filles de la Révolution américaine au Constitution Hall de Washington DC dans une sorte de repentance symbolique de la part de cette association qui, de manière infamante, avait refusé d’accueillir Marian Anderson dans la même salle en 1940.

Dans ses dernières années, sa voix devint plus lourde et commençait à traduire l’effort mais le registre supérieur tient exceptionnellement bien et elle transmettait toujours une conviction et une joie évidentes qui lui permettaient d’obtenir de longues ovations pleines d’affection dans toutes les salles où elle se produisait. À 70 ans, elle donna ce qui devait être son dernier récital à Chapel Hill, en Caroline du Nord, le 19 novembre 1997.

Elle continua de donner des masterclasses à Juilliard et dans d’autres écoles. En 1997, elle publia un livre d’enfant sur Aida à partir duquel Elton John et Tim Rice écriront en 2000 un spectacle à succès de Broadway.

 En septembre 2001, à 74 ans, Leontyne Price sortit de sa retraite pour chanter à Carnegie Hall God Bless America et un negro spiritual This Little Light of Mine à l’occasion du concert en mémoire des victimes du World Trade Center.

En septembre 1964, Price, alors âgé de 37 ans, avait reçut la médaille présidentielle de la liberté de Lyndon B. Johnson. Deux décennies plus tard, en 1985, elle devint récipiendaire de la médaille nationale des arts. 

Elle vit à Greenwich Village à New York.

Ayant beaucoup enregistré, Leontyne Price a obtenu de nombreuses récompenses dont 19 Grammy Awards, 13 pour des récitals et 5 pour des opéras intégraux ainsi qu’un Grammy spécial pour l’ensemble de sa carrière en 1989. Son premier enregistrement de récital d’opéra, réalisé en 1960 et titré Blue Album, reflète déjà bien la personnalité vocale de Leontyne Price et a fait l’objet de plusieurs rééditions en CD.

Leontyne Price dans le rôle d’Elvira du Ernani de Verdi

La voix de Leontyne Price se caractérisait par un ton vibrant, brillant, mais jamais métallique, qui appelait des adjectifs comme velouté, à grain doux et élégant. Sa production vocale semblait sans effort, libre et envolée, avec un volume abondant et un contrôle dynamique incroyable. Et le timbre de sa voix était unique, personnel et immédiatement identifiable; elle ne ressemblait à personne d’autre. La netteté et l’éclat mais aussi la pureté des aigus de Leontyne Price avaient peu d’égal chez les autres sopranos, malgré une voix qui n’a jamais vraiment pu cacher une certaine opacité, ni même une sorte de voile parfois désagréable dans le médium. Presque identifiée à Aida, elle a également été appréciée comme Elvira, Madame Butterfly, Leonore et la Force du destin, faisant preuve d’une rigueur de style et d’une luminosité dans les aigus, assez rare, même chez les plus grands sopranos du siècle. Pour Plácido Domingo, «elle possédait la plus belle voix de soprano Verdi du XXème siècle». Si elle n’a pas été la première cantatrice de couleur à fouler les planches d’un théâtre, elle reste très certainement la première à avoir accédé au statut de prima donna des deux côtés de l’Atlantique. Une reconnaissance amplement méritée pour celle qui a eu la chance de léguer au disque ses incarnations les plus marquantes, et qui demeure un modèle pour toutes les aspirantes rêvant d’Aida ou de Leonora.

Outre son talent unique de cantatrice, Leontyne Price possédait une individualité qui lui a valu nombre d’honneurs. Sa photo a fait la une de 18 magazines internationaux tandis que cinq peintres ont réalisé son portrait. D’éminents critiques l’ont considéré comme «la stradivari des chanteurs» ou encore «la fille à la voix d’or». Elle fut pour beaucoup la plus grande prima donna américaine, une «prima donna assoluta» et l’une des premières stars de l’opéra afro-américaine de renommée internationale.

1,860 thoughts on “Leontyne Price 1927-”

  1. What i do not realize is in fact how you’re now not actually much more smartly-appreciated than you might be now. You are so intelligent. You understand thus considerably in terms of this subject, made me personally believe it from a lot of numerous angles. Its like women and men don’t seem to be interested except it’s something to accomplish with Lady gaga! Your own stuffs nice. Always take care of it up!|

  2. I was recommended this web site by my cousin. I am not sure whether this post is written by him as no one else know such detailed about my difficulty. You are amazing! Thanks!|

  3. Hey! I understand this is sort of off-topic but I needed to ask. Does running a well-established blog such as yours require a lot of work? I’m completely new to writing a blog but I do write in my diary on a daily basis. I’d like to start a blog so I can easily share my own experience and feelings online. Please let me know if you have any kind of suggestions or tips for new aspiring blog owners. Appreciate it!|

  4. Whats up this is kinda of off topic but I was wondering if blogs use WYSIWYG editors or if you have to manually code with HTML. I’m starting a blog soon but have no coding skills so I wanted to get advice from someone with experience. Any help would be enormously appreciated!|

  5. hello there and thank you for your information – I’ve definitely picked up anything new from right here. I did however expertise some technical points using this site, as I experienced to reload the site lots of times previous to I could get it to load correctly. I had been wondering if your web hosting is OK? Not that I am complaining, but sluggish loading instances times will often affect your placement in google and can damage your quality score if advertising and marketing with Adwords. Well I am adding this RSS to my e-mail and can look out for much more of your respective interesting content. Make sure you update this again soon.|

  6. It’s really a cool and helpful piece of information. I am glad that you simply shared this helpful info with us. Please stay us up to date like this. Thanks for sharing.|

  7. Hi there, just turned into aware of your blog thru Google, and located that it is really informative. I’m gonna be careful for brussels. I will appreciate if you continue this in future. A lot of folks can be benefited out of your writing. Cheers!|

  8. Have you ever thought about creating an ebook or guest authoring on other blogs? I have a blog centered on the same information you discuss and would really like to have you share some stories/information. I know my subscribers would value your work. If you’re even remotely interested, feel free to shoot me an email.|

  9. Hi there! This is my first comment here so I just wanted to give a quick shout out and say I genuinely enjoy reading through your posts. Can you suggest any other blogs/websites/forums that go over the same topics? Thank you so much!|

  10. Very great post. I simply stumbled upon your blog and wanted to say that I’ve really enjoyed surfing around your weblog posts. In any case I will be subscribing for your feed and I hope you write once more very soon!|

  11. Incredible! This blog looks just like my old one! It’s on a totally different topic but it has pretty much the same layout and design. Great choice of colors!|

  12. Howdy! I could have sworn I’ve been to this website before but after browsing through some of the post I realized it’s new to me. Anyways, I’m definitely delighted I found it and I’ll be book-marking and checking back often!|

  13. I’ve been exploring for a bit for any high quality articles or blog posts in this kind of house . Exploring in Yahoo I eventually stumbled upon this website. Studying this information So i’m glad to exhibit that I have an incredibly just right uncanny feeling I found out exactly what I needed. I most indisputably will make sure to don?t overlook this web site and provides it a glance on a constant basis.|

  14. Whats up very cool site!! Guy .. Beautiful .. Superb .. I will bookmark your site and take the feeds additionally? I am happy to seek out so many useful info here in the publish, we need work out more strategies on this regard, thanks for sharing. . . . . .|

  15. I know this if off topic but I’m looking into starting my own blog and was curious what all is needed to get setup? I’m assuming having a blog like yours would cost a pretty penny? I’m not very web savvy so I’m not 100 positive. Any tips or advice would be greatly appreciated. Cheers|

  16. When someone writes an piece of writing he/she keeps the image of a user in his/her mind that how a user can know it. So that’s why this piece of writing is perfect. Thanks!|

  17. Hey there! Someone in my Myspace group shared this site with us so I came to give it a look. I’m definitely loving the information. I’m book-marking and will be tweeting this to my followers! Excellent blog and fantastic design.|

  18. Thanks for the marvelous posting! I really enjoyed reading it, you can be a great author.I will remember to bookmark your blog and may come back sometime soon. I want to encourage yourself to continue your great posts, have a nice afternoon!|

  19. Unquestionably imagine that that you said. Your favourite reason appeared to be on the internet the easiest factor to understand of. I say to you, I certainly get annoyed whilst folks think about worries that they plainly do not recognise about. You managed to hit the nail upon the top and also outlined out the whole thing without having side effect , folks can take a signal. Will likely be back to get more. Thank you|

  20. Howdy! I know this is somewhat off topic but I was wondering which blog platform are you using for this website? I’m getting tired of WordPress because I’ve had problems with hackers and I’m looking at alternatives for another platform. I would be fantastic if you could point me in the direction of a good platform.|

  21. Yesterday, while I was at work, my sister stole my iPad and tested to see if it can survive a 30 foot drop, just so she can be a youtube sensation. My iPad is now broken and she has 83 views. I know this is completely off topic but I had to share it with someone!|

  22. It’s a shame you don’t have a donate button! I’d without a doubt donate to this brilliant blog! I guess for now i’ll settle for bookmarking and adding your RSS feed to my Google account. I look forward to new updates and will talk about this website with my Facebook group. Chat soon!|

  23. I’m not that much of a online reader to be honest but your sites really nice, keep it up! I’ll go ahead and bookmark your site to come back later. All the best|

  24. Very nice post. I just stumbled upon your weblog and wanted to say that I’ve truly enjoyed browsing your blog posts. After all I will be subscribing to your rss feed and I hope you write again very soon!|

  25. I know this if off topic but I’m looking into starting my own blog and was wondering what all is required to get set up? I’m assuming having a blog like yours would cost a pretty penny? I’m not very web savvy so I’m not 100 sure. Any suggestions or advice would be greatly appreciated. Thank you|

  26. Hi there, i read your blog occasionally and i own a similar one and i was just curious if you get a lot of spam feedback? If so how do you stop it, any plugin or anything you can suggest? I get so much lately it’s driving me crazy so any support is very much appreciated.|

  27. Your style is unique in comparison to other people I have read stuff from. I appreciate you for posting when you have the opportunity, Guess I will just bookmark this blog.|

  28. Hello There. I found your blog using msn. This is a really well written article. I’ll make sure to bookmark it and return to read more of your useful info. Thanks for the post. I’ll definitely comeback.|

  29. An impressive share! I’ve just forwarded this onto a co-worker who has been doing a little research on this. And he actually bought me breakfast due to the fact that I found it for him… lol. So let me reword this…. Thank YOU for the meal!! But yeah, thanks for spending the time to talk about this matter here on your blog.|

  30. I think this is one of the most vital info for me. And i’m glad reading your article. But want to remark on some general things, The web site style is ideal, the articles is really nice : D. Good job, cheers|

  31. I really like your blog.. very nice colors & theme. Did you create this website yourself or did you hire someone to do it for you? Plz respond as I’m looking to design my own blog and would like to know where u got this from. thanks a lot|

  32. When I initially commented I clicked the “Notify me when new comments are added” checkbox and now each time a comment is added I get three e-mails with the same comment. Is there any way you can remove me from that service? Thank you!|

  33. whoah this weblog is wonderful i like reading your posts. Keep up the good work! You know, a lot of persons are hunting round for this info, you could aid them greatly. |

  34. I don’t even know how I ended up here, but I thought this post was good. I do not know who you are but certainly you are going to a famous blogger if you aren’t already 😉 Cheers!|

  35. Thanks for your marvelous posting! I genuinely enjoyed reading it, you happen to be a great author.I will always bookmark your blog and will come back later on. I want to encourage continue your great posts, have a nice morning!|