Karl Jörn 1873-1947

Karl Jörn fut membre permanent du Metropolitan Opera de New-York jusqu’en 1914 et se fit remarquer comme un exceptionnel heldentenor.

Il naquit à Riga le 5 janvier 1873. Fils d’un cordonnier d’origine allemande, sa voix fut remarquée dès l’âge de 18 ans. Un mécène des arts lui permit de suivre une formation avec l’acteur Schütte-Harmsen, le professeur de chant Jacobs et à sa femme Luise Reuss-Belce (Berlin). 

Il fit ses débuts à Fribourg en 1896 dans le rôle de Lyonel de l’opéra Martha. Deux ans plus tard il rejoignit le Stadttheater de Zurich puis l’Opéra d’État de Hambourg en1899. De de 1902 à 1908 il résida au Staatsoper Unter den Linden de Berlin et devint le chanteur préféré de l’empereur Guillaume II, qui lui fit plusieurs fois des cadeaux. De 1905 à 1908, il fut l’invité régulier du London Royal Opera, et se produisit également à Bruxelles et à Amsterdam.

En 1908, il se rendit aux États-Unis, au Metropolitan Opera de New York, où il travailla jusqu’en 1914. En 1914, il créa Parsifal au Deutsches Opernhaus de Berlin. Bien que l’Opéra de Berlin, aidé des efforts de l’empereur Guillaume II, fit tout pour le garder, il choisit de revenir aux États-Unis.

Il vécut ensuite comme professeur de chant à Denver. Lorsque Johanna Gadski effectua une tournée aux États-Unis avec la German Opera Company de 1929 à 1931, elle l’invita à y participer. En 1932, il ouvrit une classe de chant à New- York, mais retourna plus tard à Denver où il mourut le 19 décembre 1947 à l’âge de 84 ans. Il devint citoyen américain en 1916 et mit fin à sa carrière de chanteur. Il perdit sa fortune dans les années 1920.à la suite de mauvais placements.

Interprète au phrasé soigné, Karl Jörn disposait d’une voix brillante et souple malgré la fréquentation de rôles très lourds.