Cesar Vezzani 1888-1951

Cesar Vezzani était un ténor français, lyrico-spinto, qui fut une légende de son vivant, doté d’une des plus grandes voix de ténor de tous les temps mais qui, n’ayant pas fait de carrière internationale, n’a pas eu la reconnaissance posthume qu’il méritait.

Il est né à Bastia le 8 août 1888. Son père décéda peu de temps avant sa naissance. Peu après 1900, sa famille déménagea à Toulon, dont il fréquenta le conservatoire, mais on sait peu de choses sur sa formation musicale précoce. Dans sa jeunesse, alors qu’il travaillait dans le port de Toulon, César Vezzani se croyait basse noble, basse chantante. Une fois son don repéré, il découvrit au conservatoire qu’il était en réalité “fort ténor”. 

En 1908, il se rendit à Paris pour étudier le chant et, probablement en raison de ses dons exceptionnels, il sembla entrer sans difficulté au Conservatoire, en dépit, ce que tous les témoignages s’accordent à reconnaître, de notions d’humanités et de solfège assez sommaires. Il suivit les cours de la soprano corse Agnès Borgo (1879-1958) et il exerça sur elle une fascination assez grande pour qu’elle l’épouse immédiatement. Il acheva en trois ans l’intégralité du cursus de chant et de déclamation, après des études relativement incomplètes.

Agnès Borgo (1879-1958) fut professeure et épouse de César Vezzani. Elle défendit à l’Opéra de paris, entre autres partitions redoutables, Aida, Salammbô ou Les Huguenots et fut aissi Tosca avec Toscanini. 
Agnès Borgo, à gauche dans Elisabeth (Tanhäuser); à droite dans la Walkyrie

Sans prendre le temps de finir ses études, et dès qu’il se fut acquitté de ses obligations militaires, Agnès Borgo lui obtint un rôle à l’Opéra comique où il fit ses débuts dans Richard Cœur-de-Lion de Grétry, à l’âge de vingt-trois ans. Il y connut d’emblée un immense succès.  C’est d’ailleurs à ce moment-là que les critiques spécialisés décidèrent de l’appeler avec affection “le Merle blanc”Un mois plus tard il y chanta Des Grieux. Au bout d’un an, il aborda Turiddu, Cavaradossi et Don José; autrement dit, l’un de ses répertoires d’élection, les rôles dans lesquels il brillera jusqu’au bout. Il triompha encore pendant trois ans à l’Opéra comique. En mai 1914, Xavier Leroux écrivit de lui: «M. Vezzani est l’un des meilleurs ténors de Paris à l’heure présente; c’est une bonne fortune que de posséder un chanteur aussi chaleureux et doué d’une aussi magnifique voix». C’est vers cette époque qu’une tournée le mena à Saint-Pétersbourg où, dit-on, le tsar Nicolas II lui donna le titre symbolique d’empereur des ténors. L’été 1914 devait être celui de sa consécration: avec son épouse, ils obtinrent un engagement pour Boston qui devait se prolonger par une tournée américaine. Mais la guerre éclata et Vezzani fut appelé sous les drapeaux. Il sera blessé au combat, et l’occasion ne se représentera jamais. 

En 1913 Il avait donc épousé Agnès Borgo qui lui donna une fille, Anita, du nom de l’héroïne de La Navarraise. Il divorça en 1919 et épousa par la suite une danseuse, Mme Bonnefoix, dont il eut un fils, César, né à Toulouse en 1931. La famille de César vit toujours aux alentours de Montpellier. Son petit-fils s’appelle également César Vezzani.

Après la guerre, en 1919, Il reprit sa carrière, mais la plupart de ses engagements émanèrent des opéras provinciaux, en particulier dans le sud de la France, bien qu’il ait également chanté à Bruxelles. Il revint à l’Opéra-Comique de Paris en 1921/1922 puis probablement dans les années 1920, mais il ne chantera jamais à l’Opéra de Paris. A partir de ce moment, il se fixa à Marseille.

Portraits de César Vezzani

Qu’il ait froissé la direction de la salle Favart, comme on l’a dit, est chose possible car il avait un fort caractère, mais il est plus vraisemblable qu’il était, sans s’en apercevoir, passé de mode: la vogue de Meyerbeer et de Halévy, dont les œuvres étaient de moins en moins montées intégralement, allait déclinant, et la guerre mit au goût du jour une certaine forme de souplesse et de discrétion vocale entièrement contraire à la vaillante énergie de Vezzani. Un André d’Arkor, capable de superbes pianissimi et d’aigus blêmes correspondait mieux aux attentes d’un public qui, longtemps après Pelléas, commençait à goûter la poésie de ténors frêles et délicats.

C’est en cela que Vezzani resta un ténor du XIXème siècle: il possédait un répertoire dont il ne sortit jamais. Il fut et resta un ténor lyrico spinto de tragédie. Dès 1912 son répertoire était constitué. Il chanta quasiment tous les grands Français jusque dans leurs œuvres les plus rares: Meyerbeer, Halévy, Gounod, Bizet, Massenet, Godard, Charpentier, Reyer, Lalo. Chez les Italiens, il fut plus sélectif: Aida, Otello, Le Trouvère, Tosca, Cavalleria Rusticana, Paillasse, et c’est à peu près tout. Il aborda aussi Lohengrin, La Walkyrie et Siegfried.

A une époque où le répertoire lyrique changeait entièrement de profil, après le bouleversement que constitua la création de Pelléas et Mélisande, avec la redécouverte des opéras de Mozart, d’abord sur la scène de l’Opéra comique puis sur celle du Palais Garnier, ainsi que Lully, Rameau, et dans une certaine mesure Haendel, Vezzani, en restant hermétique aux nouvelles orientations que prenaient la création musicale et la musicologie des années 1900-1920, s’est isolé lui-même dans des rôles d’arrière-garde. Il ne créa quasiment rien, ou si peu: sa plus grande gloire est d’avoir tenu la partie de ténor de Madame Roland de Félix Fourdrain à la Gaîté-Lyrique en 1914. De même, il ne sembla pas prendre part à l’immense essor de la mélodie française: tout juste chanta-t-il dans le douceâtre Crucifix de Jean-Baptiste Faure. Sa seule incursion véritable en dehors du répertoire opératique est la Sérénade du Schwanengesang de Schubert, dans une version orchestrée, gravée par Odéon vers 1913, qu’il dramatisa comme un air d’opéra. 

César Vezzani. “La voix de son Maître.”


S’ouvrirent alors vingt années d’errance, où Vezzani endossa un rôle qui resta le sien jusqu’à sa mort: l’athlète du chant. Installé à Marseille, il se produira dans toute l’Europe francophone, enthousiasmant les amateurs de grandes voix. Son exceptionnelle tessiture lui aura permis de chanter de nombreux livrets comme  Sigurd, Hérodiade, Samson et Dalila, Paillasse, L’Africaine, La Juive, Gismonda (d’Henry Février) ou Messaline (d’Isidore de Lara), entre autres.

César Vezzani

Ceux qui l’ont côtoyés dans sa vie privée le décrivent un homme à la forte personnalité, d’une rare générosité, se déplaçant toujours accompagné d’une foule d’admirateurs. Il était capable, à lui tout seul, de remplir le programme d’un directeur de théâtre pour toute une saison: un jour Eléazar, un autre Manrico, le lendemain Sigurd en matinée, puis Werther en soirée. Il pouvait chanter une quinzaine complète, un mois entier. Lorsque la besace était épuisée, il changeait de lieu, passant d’une rive de la Méditerranée à l’autre et ainsi dans toute l’Europe, tout en suscitant invariablement l’enthousiasme d’un public qui aimait le chant jusqu’à l’ivresse. Il fit également les saisons d’été au casino de Vichy. Il avait aussi chanté en Allemagne où le roi de Bavière lui avait fait cadeau d’une pipe en ivoire, symbole de sa reconnaissance et de son admiration. Il chanta souvent en Corse et fut même, pendant quelques années, le directeur artistique du théâtre de Bastia. Partout où il passait, il attirait les foules. La sonnerie et la qualité héroïque de sa voix en ont fait un choix idéal pour certaines parties de ténor lourdes et dramatiques, mais il n’a jamais abandonné certains des rôles les plus lyriques du répertoire français.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Vezzani passa du temps en Afrique du Nord, chantant fréquemment à Alger. Il continua comme ténor principal à Toulon jusqu’en 1948. En 1950, alors qu’il venait d’obtenir un contrat d’engagement au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles qui était susceptible de relancer sa carrière, il fut frappé par une attaque cérébrale qui le laissera diminué. Cet accident, survenu lors d’une répétition à l’opéra de Toulon, était à l’évidence la conséquence d’une mauvaise hygiène de vie. Vezzani était en effet un bon vivant, un véritable épicurien qui aimait les bons repas bien arrosés. Né en 1888, il aurait sans doute encore chanté longtemps s’il n’avait été frappé à 60 ans par cet accident, car pendant la quarantaine d’années durant lesquelles il se produisit en public, sa santé vocale est restée miraculeusement intacte. Jusqu’au bout, Vezzani enchaîna les rôles les plus lourds, à raison d’un par soir, voire deux par jour. Ses deux rôles les plus fameux où il n’a jamais été approché, furent Eleazar (La Juive) et Sigurd.

César Vezzani, le ténor bastiais qui eut en son temps une stature internationale, reposait depuis 1951 dans la petite tombe d’une contre allée du cimetière de Bastia.
C’était une injustice pour les membres du Cercle lyrique bastiais qui ont lancé il y a quelques mois une souscription pour offrir à celui que l’on surnommait le « merle blanc » une sépulture digne de ce grand chanteur d’opéra né dans le quartier bastiais de Saint-Joseph en 1888 et décédé à Marseille en 1951.

Il est retourné à Bastia, mais maintenant sans revenus, il passa les trois dernières années de sa vie dans une certaine pauvreté, aidé par la générosité d’amis. Il décèda à l’hôpital de Marseille le 11 novembre 1951 et fut enterré à Bastia, où une rue porte son nom. Le 23 novembre 1951, c’est une foule en pleurs qui l’accompagna à sa dernière demeure, au cimetière de Bastia, sa ville natale. Avant que la pierre tombale ne soit scellée, furent déposés sur son cercueil le casque et le costume de son personnage préféré (celui de Sigurd). Des funérailles grandioses et chargées d’émotion, furent organisées douze jours après son décès à Marseille, où il avait été hospitalisé d’urgence. Fier comme peut l’être une personnalité de cette trempe, parti de rien pour arriver si haut, César Vezzani, si vorace de tous les plaisirs de la vie, ne supportait pas de se voir à ce point diminué et accueillit ainsi la mort comme une forme de soulagement. Par la suite, devant une tombe devenue presque anonyme dans un caveau à l’état d’abandon, une souscription lancée par le Cercle lyrique de Corse, en 2012, a permis de donner enfin à la dépouille de cet immense ténor une sépulture digne de son inoubliable stature artistique dans le cimetière de Bastia.

Buste de César Vezzani à Bastia

Vezzani est peut-être le premier grand chanteur lyrique à faire l’objet d’enregistrements aussi rapprochés, de sorte que l’on peut le suivre de ses débuts jusqu’aux années 1930. Il grava une douzaine de disques chez Odéon entre 1912 et 1914, puis, à partir des années 1920, une quarantaine d’enregistrements dans la prestigieuse collection «La Voix de son maître» de la Compagnie française du Gramophone. Ne déplorons pas trop qu’il n’existât aucune prise des années 1940: seule la prise de son eût été améliorée, mais ni la voix ni le répertoire n’eussent véritablement changé. C’est, quoi qu’il en soit, au disque que s’est véritablement forgée la carrière et la célébrité de Vezzani, non seulement en France mais aussi aux Etats-Unis où un public friand d’opéra l’a considéré — et le considère parfois encore — comme le plus parfait interprète, en musicalité comme en qualité de diction, du grand opéra français.

Légende de son vivant, pilier de l’Opéra de Marseille qui ne sut jamais séduire durablement la direction des théâtres de la capitale, César Vezzani resta l’outsider magnifique, la riposte du sud au Parisien Georges Thill. Par rapport à celui avec lequel il ne fut jamais autorisé à entrer en rivalité directe, le Corse avait le désavantage de ne pas être bon acteur, mais il eut cette supériorité enviable de faire carrière jusqu’à un âge avancé. 

La voix de Cesar Vezzani était exceptionnelle par sa robustesse, sa puissance, la beauté de son timbre, l’éclat de ses notes aiguës, la pureté de sa diction et la noblesse de sa déclamation. Il a chanté aussi bien l’opéra français que les rôles wagnériens. Sa diction, travaillée avec son épouse, était remarquable, ce qui laisse d’autant plus rêveur qu’il parlait à peine le français à son arrivée à Toulon, à l’âge de 14 ans. Incarnation d’une époque où l’opéra était encore un genre populaire, César Vezzani savait contenter un public amateur de contre-ut et d’aigus longuement tenus. L’analyse de ses enregistrements permet d’apprécier quatre de ses qualités:

-justesse des hauteurs: chaque note est impeccablement juste, même dans les valeurs brèves, et toujours attaquée à sa juste hauteur, sans user jamais de la facilité du portamento, même pour un la ou un si aigu, et même dans les vocalises virtuoses, étendues sur plusieurs registres vocaux (le « Ô mon père » de « Rachel, quand du Seigneur »);

-justesse des tempi : Vezzani excelle à trouver le tempo juste et sait faire avancer les airs lents (les deux grands airs d’Eléazar) comme des marches rapides (« Roi du ciel et des anges » du Prophète ou « Israël romps ta chaîne » de Samson et Dalila) par la simple projection des consonnes;

-justesse du legato: Vezzani semble bénéficier d’un souffle inépuisable tant il peut conduire ses phrases à leur terme en gardant intacte l’intensité sonore et tant il réussit à dissimuler ses respirations;

-justesse du ton enfin: même s’il aime à héroïser les rôles au détriment parfois de la tendresse (il campe, dans Louise, un Julien un peu martial), il parvient souvent à atteindre un chant simple, sans affectation, où la voix se déploie avec aisance. 

César Vezzani travaillait énormément ses différents rôles. Il était méticuleux et ne laissait jamais rien au hasard. Lorsqu’il montait sur scène, il voulait que tout soit parfait. Son exigence était extrême.

Pour le chef d’orchestre Georges Prêtre, qui fit, à vingt deux ans, ses débuts dans la fosse de l’Opéra de Marseille: «A Marseille, j’ai dirigé un chanteur extraordinaire, avec une voix d’or, un phrasé superbe, une générosité humaine et vocale inouïe. C’était César Vezzani. Il avait une qualité de voix que j’ai eu du mal à retrouver par la suite.»



624 thoughts on “Cesar Vezzani 1888-1951”

  1. Başka bir yerde bulmayacağınız gerçek kişilere ait ateşli sohbet numarası hakkında bilgi sahibi olmak için firmamızın kullanıcı dostu web ara yüzüne sahip internet sitesini sık sık ziyaret etmeniz yeterlidir.

  2. Hello. excellent job. I did not expect this. This is a impressivestory. Thanks!Take a look at my blog post … forum.m2clasic.ro

  3. Aw, this was a very nice post. In idea I woluld like to puttin writing like this moreover – taking time and actual effort to make a verygood article… however what can I say… I procrastinate alotand certainly not appear to get one thing done.

  4. Hey! Do you know if they make any plugins to safeguard againsthackers? I’m kinda paranoid about losing everything I’ve worked hard on. Any tips?

  5. Hey there! I just wanted to ask if you ever haveany problems with hackers? My last blog (wordpress) was hacked and Iended up losing a few months of hard work due to no data backup.Do you have any methods to prevent hackers?

  6. I’ll immediately take hold of your rss as I can not find your email subscription link or newsletter service. Do you have any? Kindly permit me know in order that I may subscribe. Thanks.

  7. Hey! This is my first visit to your blog! We are a group ofvolunteers and starting a new project in a community in the same niche.Your blog provided us useful information how to stop smoking weed work on.You have done a marvellous job!

  8. Thanks for ones marvelous posting! I really enjoyed reading it, you can be a great author.I will always bookmark your blog and definitely will come back in the future.I want to encourage you to continue your great posts, have anice evening!

  9. I will right away grasp your rss feed as I can’t in finding your email subscription link or e-newsletter service. Do you have any? Please permit me understand in order that I may just subscribe. Thanks.

  10. Your style is so unique in comparison to other folks I have read stuff from. Thanks for posting when you have the opportunity, Guess I will just book mark this blog.

  11. Hi, I do think this is an excellent website. I stumbledupon it 😉 I will come back once again since I book marked it. Money and freedom is the greatest way to change, may you be rich and continue to guide other people.

  12. I got this web site from my pal who told me concerning this website and
    at the moment this time I am visiting this website and
    reading very informative articles at this time.

  13. Pingback: address here

  14. Pingback: anchor

  15. Hey! This is my first visit to your blog!We are a team of volunteers and starting a new projectin a community in the same niche. Your blog provided us useful information towork on. You have done a outstanding job!

  16. After looking into a handful of the blog posts on your web site, I really appreciate your technique of writing a blog. I saved it to my bookmark website list and will be checking back soon. Please visit my web site too and let me know how you feel.

  17. Hello there! I could have sworn I’ve visited this site before but after looking at many of the articles I realized it’s new to me. Nonetheless, I’m definitely delighted I found it and I’ll be bookmarking it and checking back regularly!

  18. Pingback: advice here

  19. Shaik Nazmal – Life in ASER – The ASER Blog ivermectin for coronavirus ivermectin tablets for humans stromectol presyo ng stromectol

  20. Simply desire to say your article is as astonishing. The clearness in your
    post is simply cool and i can assume you’re an expert
    on this subject. Fine with your permission let me to grab your feed
    to keep updated with forthcoming post. Thanks a
    million and please carry on the gratifying work.

  21. My brother recommended I may like this web site.
    He used to be totally right. This publish actually made my day.
    You cann’t believe simply how a lot time I had spent for this info!
    Thanks!

  22. Right here is the right website for everyone who really wants to understand this topic. You know so much its almost tough to argue with you (not that I actually would want to…HaHa). You definitely put a fresh spin on a subject which has been discussed for decades. Excellent stuff, just excellent.

  23. Wow that was strange. I just wrote an incredibly long comment but after I clicked submit my comment didn’t appear. Grrrr… well I’m not writing all that over again. Anyways, just wanted to say superb blog!

  24. Hello there! This post couldn’t be written any better! Going through this post reminds me of my previous roommate! He continually kept preaching about this. I am going to forward this article to him. Pretty sure he will have a good read. Thanks for sharing!

  25. When I initially commented I seem to have clicked on the -Notify me when new comments are added- checkbox and from now on every time a comment is added I recieve 4 emails with the same comment. Perhaps there is a way you can remove me from that service? Thanks a lot.

  26. Hey there! Would you mind if I share your blog with my myspace group?There’s a lot of people that I think would really appreciate your content.Please let me know. Cheers

  27. I have to thank you for the efforts you’ve put in penning this blog. I’m hoping to see the same high-grade blog posts by you later on as well. In fact, your creative writing abilities has motivated me to get my own site now 😉

  28. Good day! I could have sworn I’ve visited this site before but after going through many of the articles I realized it’s new to me. Anyways, I’m definitely happy I stumbled upon it and I’ll be book-marking it and checking back frequently.

  29. I blog frequently and I genuinely appreciate your content. This article has really peaked my interest. I am going to take a note of your site and keep checking for new information about once a week. I opted in for your RSS feed as well.

  30. ช่วงต้นผมว่าเว็บไซต์ไหนก็เหมือนกัน เพราะเข้าไปก็เจอเกมเดิมๆแม้กระนั้นเอาเข้าจริงๆมันแตกต่างนะครับ ยิ่งเว็บไซต์ไหนที่เวลาฝากถอนจะต้องผ่านเจ้าหน้าที่อันนี้ผมชังสุดเลย เสียเวล่ำเวลา ส่วนตัวผมว่า UFABET ดีสุดเลยจ๊ะขอรับ เค้าใช้ระบบอัตโนมัติ

  31. Hello! Do you know if they make any plugins to help with SEO?I’m trying to get my blog to rank for some targeted keywords but I’m not seeing very goodresults. If you know of any please share. Thank you!

  32. Pingback: bahis siteleri

  33. I absolutely love your website.. Very nice colors & theme. Did you build this web site yourself? Please reply back as I’m planning to create my own site and would like to know where you got this from or what the theme is named. Thanks.

  34. After looking over a few of the articles on your web page, I truly like your technique of blogging. I bookmarked it to my bookmark website list and will be checking back soon. Please check out my web site too and let me know your opinion.

  35. Having read this I believed it was really informative. I appreciate you taking the time and energy to put this information together. I once again find myself spending way too much time both reading and posting comments. But so what, it was still worth it.

  36. ※未滿十八請勿瀏覽點閱※微信:aliceteas台中七期雞éb>,台中七期全套服åb>,台中七期外送茶經éb>,台中七期喝茶吃éb>,台中七期打çb>,台中七期茶èb>,豐原個åb>,豐原上åb>,豐原雙éb>,豐原毒éb>,

  37. Howdy! This article could not be written any better! Reading through this post reminds me of my previous roommate! He always kept preaching about this. I’ll send this post to him. Fairly certain he will have a great read. Thank you for sharing!

  38. After checking out a handful of the blog posts on your blog, I seriously appreciate your way of writing a blog. I saved it to my bookmark site list and will be checking back in the near future. Please visit my web site too and tell me your opinion.

  39. Oh my goodness! Awesome article dude! Thank you so much, However I am experiencing troubles with your RSS. I don’t understand the reason why I cannot subscribe to it. Is there anybody else getting identical RSS issues? Anyone who knows the answer can you kindly respond? Thanks!!

  40. Hi there, I do think your web site could be having browser compatibility problems. Whenever I take a look at your blog in Safari, it looks fine however when opening in Internet Explorer, it’s got some overlapping issues. I simply wanted to give you a quick heads up! Apart from that, great blog!

  41. I was recommended this blog by my cousin. I’m not sure whether this post is written by him as nobody else know such detailed about my trouble. You are wonderful! Thanks!

  42. whoah this blog is wonderful i really like reading your articles. Keep up the great paintings! You realize, a lot of people are hunting round for this info, you could help them greatly.

  43. I’d like to thank you for the efforts you have put in penning this site. I’m hoping to view the same high-grade content from you later on as well. In fact, your creative writing abilities has motivated me to get my own site now 😉

  44. I’m amazed, I have to admit. Seldom do I encounter a blog that’s equally educative and entertaining, and without a doubt, you’ve hit the nail on the head. The issue is something that too few men and women are speaking intelligently about. Now i’m very happy I came across this in my hunt for something regarding this.

  45. I’m impressed, I must say. Seldom do I come across a blog that’s equally educative and engaging, and let me tell you, you have hit the nail on the head. The problem is an issue that too few people are speaking intelligently about. I’m very happy that I came across this in my search for something relating to this.

  46. Hello There. I found your blog using msn. This is a really well written article.I will make sure to bookmark it and return to read moreof your useful information. Thanks for the post.I’ll definitely comeback.

  47. Hi there colleagues, how is all, and what you would like to say concerning this paragraph, in myview its truly remarkable for me.my blog post … hemp seed contains

  48. Great post. I was checking continuously this blog and I am impressed! Very helpful info specially the last part 🙂 I care for such information much. I was looking for this particular info for a long time. Thank you and best of luck.

Leave a Comment

Your email address will not be published.