Suzanne Danco 1911-2000

Suzanne Danco était une soprano belge qui fut particulièrement admirée dans les opéras de Mozart, le répertoire français et la musique du XXème siècle.

Suzanne Danco naquit le 22 janvier 1911 à Bruxelles, dans un milieu flamand. Sa famille ne souhaitait pas qu’elle fasse du chant. Ce fut la reine des Belges, Elisabeth de Bavière, qui la soutint pour faire ses études au Conservatoire de Musique de Bruxelles. Elle dira: «J’ai toujours aimé chanter, je chantais tout le temps, j’imitais tout ce que j’entendais. Je suis sortie de la maison et j’ai fait un peu de scandale, je suis ensuite entrée au Conservatoire, mais mes parents étaient très malheureux…La Reine Elisabeth de Belgique est venue prier ma mère de me laisser faire ma carrière… »

Puis, sur les conseils de l’éminent chef d’orchestre Erich Kleiber, et après avoir remporté le concours vocal de Vienne en 1936, elle travailla avec le célèbre professeur Fernando Carpi, alors résident à Prague. Cinq ans plus tard, la voix s’envole plus facilement vers l’aigu sans avoir perdu ses notes sombres.

Suzanne Danco s’est ensuite rendue en Italie, où elle fit ses débuts, en 1940, comme concertiste. Elle fit ses débuts sur scène à l’Opéra de Gênes en 1941, en Fiordiligi, le rôle qui allait devenir sa carte de visite dans de nombreux théâtres. Elle en grave le « Come scoglio » en 1947 à Milan sous la baguette de Jonel Perlea, affrontant les sauts de la ligne vocale avec un mélange d’aplomb et d’agilité, une fraîcheur qui vont conquérir Aix-en-Provence et Glyndebourne quelques temps plus tard. Ernest Ansermet, qui en est fou, lui met entre les mains la partition de Schéhérazade de Ravel : l’intensité du verbe, la lumière changeante du timbre nous valent un sommet absolu, ce premier enregistrement de 1948, avec la Société des concerts, l’emportant en souplesse et en détail sur le remake stéréo de 1954 (plus de lumière dans la voix, mais aussi moins de legato), avec un Orchestre de la Suisse romande aux timbres parfois bien verts.

Après la seconde guerre mondiale, elle chanta à La Scala le rôle de Jocasta (Oedipus Rex) de Stravinsky et Ellen Orford (Peter Grimes de Britten). Il s’agissait des premières représentations en Italie de ces deux opéras.  Puis, elle fut Marie au San Carlo de Naples dans la première napolitaine de Wozzeck. Ces performances dans ces rôles ont non seulement montré son goût éclectique, mais ont également prouvé ce qu’elle a avoué plus tard, à savoir qu’elle aimait tout chanter.

Elle a fait une tournée aux États-Unis en 1950 avec le pianiste Paul Ulanowsky et chanta également au Teatro Colón de Buenos Aires. Elle débuta en Grande Bretagne à Glyndebourne, en 1951, en Donna Elvira, un rôle bien adapté à son style vocal. Cette année-là, elle fit également ses débuts à Covent Garden, en Mimi (La Bohème).

Suzanne Danco en compagnie du grand chef d’ochestre Pierre Monteux

Danco joua un rôle de premier plan dans les premières années du Festival d’Aix-en-Provence, dans les rôles de Mozart, encouragée par le chef d’orchestre du Festival, Hans Rosbaud, réputé pour savoir choisir ses modèles avec discernement. On peut l’entendre en Elvira dans son enregistrement en public d’Aix de Don Giovanni. Tout au long des années 1950, Danco fut l’une des sopranos européennes les plus remarquables. Ses rôles comprenaient Rosina (Il barbiere di Siviglia), Norina (Don Pasquale), Adina (L’elisir d’amour), Violetta (Traviata), Elsa (Lohengrin), Eva (Die Meistersinger von Nürnberg), Sophie (Der Rosenkavalier), Marguerite (Faust), Leila (Les Pêcheurs de Perles) et les rôles-titres dans Manon et Louise.

Suzanne Danco

En 1960, sa carrière lyrique commença à ralentir, bien qu’en 1965 elle chanta Cherubin (Le nozze di Figaro) au Teatro Communale de Florence et Geneviève (Pelléas et Mélisande) dans le cadre du Maggio Musicale de l’année suivante. Elle continua à chanter en concert jusqu’en 1970, date à laquelle elle fut soliste soprano dans la Symphonie N°4 de Mahler.  Après sa retraite, elle devint un professeur recherché à l’Accademia Chigiana de Sienne. Elle enseigna aussi à l’école Britten-Pears de Snape, près d’Aldeburgh dans le Suffolk. Ceux qui ont suivi ses cours n’oublieront jamais ses cours communs avec le ténor suisse Hugues Cuénod, qui étaient des événements divertissants en eux-mêmes mais aussi des leçons de style dont tous deux avaient été de si parfaits représentants dans leurs carrières respectives.

Elle vécu la fin de sa vie à Fiesole, dans la périphérie de Florence en Italie. Elle nomma sa villa à Amarilli, probablement d’après le morceau de Caccini, qui était un des airs préférés de son répertoire.

Elle est décédée le 10 août 2000, à 89ans, renversée par une grande vasque de son jardin de Fiesole à laquelle elle s’était probablement agrippée, victime d’un malaise.

« Je ne souhaite à personne de vivre plus longtemps que son art, ce n’est pas drôle de devoir abandonner son art pour son âge… Heureusement, avec les élèves, on peut se retrouver soi-même avec le travail qu’on fait avec eux… » Suzanne Danco

Le chef d’orchestre Ernest Ansemet

Suzanne Danco fera sans doute à tout jamais figure de référence absolue dans le répertoire français, auquel la destinaient sans doute tout naturellement la clarté de son timbre, la précision de sa diction et l’élégance de sa musicalité. Elle fut l’interprète de prédilection d’Ernest Ansermet, qui louait sa lumière et sa clarté sereine en disant d’elle qu’elle était «apollinienne». 

67 thoughts on “Suzanne Danco 1911-2000”

  1. hello!,I like your writing very much! share we keep up a correspondence more about your article on AOL? I need a specialist on this area to unravel my problem. Maybe that is you! Having a look forward to peer you. |

  2. Good info and right to the point. I am not sure if this is actually the best place to ask but do you folks have any ideea where to employ some professional writers? Thank you 🙂

  3. I am not sure where you’re getting your information,but good topic. I needs to spend some time learning more or understanding more.Thanks for magnificent info I was looking for this info for my mission.

  4. 🎰คาสิโน 🎮เกมส์ 💸slot🎲ไฮโล ♠️บาคาร่า ⚽️บอล🏀กีฬา 🥊มวย🐧️กีฬาแnงขั้uต่ำ 10 บาn🌿️มั่นคงไม่มีโกง🦑และอื่นๆอีกมากมายที่นี่ที่เดียวครบ🍀มีเจ้าหน้าที่บริการ24 ช.

  5. This is a really good tip especially to those new to the blogosphere. Brief but very precise infoÖ Thanks for sharing this one. A must read post!

  6. Thanks for the auspicious writeup. It in truthwas once a entertainment account it. Look complex to more introduced agreeable from you!By the way, how could we communicate?

  7. Great awesome issues here. I¡¦m very happy to see your post. Thank you a lot and i’m looking forward to touch you. Will you please drop me a mail?

  8. I?d need to consult you here. Which is not something I normally do! I enjoy checking out a post that will make individuals assume. Also, many thanks for enabling me to comment!

  9. Hello There. I found your blog using msn. This is an extremely well written article.I will make sure to bookmark it and return to read more of your usefulinfo. Thanks for the post. I will certainly return.

Leave a Comment

Your email address will not be published.