Amelita Galli-Curci 1882-1963

Amelita Galli-Curci fut une soprano italienne tenue pour la plus belle voix de soprano léger de sa génération, admirée pour la pureté de son timbre, la perfection de la colorature de son registre aigu et le charme de son legato.

Elle est née à Milan le 18 novembre 1882. Elle était la fille d’Enrico Galli, un riche homme d’affaires, et d’Enrichetta Bellisoni dont le père était chef d’orchestre et la mère une soprano de renom. Elle commença à étudier le piano à l’âge de 5 ans avec sa mère. Amelita suivit ses études à l’Institut International (1895-1901) puis au Lycée Alessandro Marzoni (1901-1905) où elle put non seulement faire preuve de ses talents musicaux mais également apprendre cinq langues. 

Ayant réalisé des progrès significatifs au piano, Amelita semblait destinée à une carrière de pianiste. En 1905, à l’âge de 23 ans, elle remporta le Premier prix de piano du Conservatoire de Milan et se vit offrir un poste d’enseignante. Elle accepta cette proposition et envisagea de s’installer comme professeur et pianiste professionnelle. Rapidement cependant, le compositeur Mascagni, un vieil ami de la famille, allait changer sa vie. Au cours d’un récital privé de I Puritani, il entendit la voix de soprano d’Amelita et lui déclara qu’elle pouvait devenir une très grande artiste, non pas comme pianiste mais comme merveilleuse chanteuse. Amelita lui promit alors de tenter sa chance dans cette voie. Essentiellement autodidacte sur le plan vocal, elle prétendra plus tard avoir appris à chanter en écoutant les oiseaux à sa fenêtre. 

Enfin, à l’automne 1906, Amelita fut invitée à chanter lors d’une représentation privée à laquelle assistait un chef d’orchestre renommé. Après l’avoir entendue, il la recommanda auprès d’un ami manager qui recherchait de jeunes talents peu exigeants financièrement. Le lendemain, Amelita reçut sa première proposition professionnelle, à savoir le rôle de Gilda dans dix représentations pour la somme de 300 lires. Le soir de sa première, le 26 décembre 1906, son Caro Nome toucha le public qui l’acclama avec chaleur et enthousiasme. Deux ans plus tard, elle fut choisie pour interpréter Bettina dans le Don Procopio de Bizet. Sa carrière était lancée. 

Galli-Curci: à gauche dans Lakmé; à droite dans Traviata

Après son mariage en 1908 avec le Marquis Luigi Curci, Amelita devint Mme Galli-Curci. Dans les premières années de leur union, Amelita chanta en Italie, en Egypte et en Amérique du sud, étoffant à chaque fois son répertoire. Après sa tournée en Italie en 1909, il fut déclaré dans le journal de Ravenne Il Foro Romagnolo, «Galli-Curci est une telle interprète qu’elle mérite le nom de diva et en l’écoutant, nous pensons à la virtuosité d’une autre époque.» N’ayant pu obtenir le rôle principal dans La Sonnambula elle lança au directeur de la Scala «Mon cher Mingardi, écoutez-moi attentivement, je ne remettrai plus jamais les pieds dans ce théâtre.» Et elle tint parole!

Dans les années précédant la guerre, sa carrière connut un bel essor et Amelita continua d’élargir son répertoire. Elle fit une deuxième tournée en Amérique du sud et chanta également à Madrid et en Russie quelques mois avant que la Première Guerre mondiale n’éclate. En 1915, Amelita fut invitée en Espagne où sa carrière faillit s’arrêter de façon brutale. En effet, elle contracta le typhus pendant le trajet et faillit en mourir. Fort heureusement, elle fut suffisamment robuste pour résister à la maladie et put honorer ses engagements, dans un fauteuil roulant toutefois. 

Galli-Curci avec le célèbre ténor Tito Schipa

Plus tard cette même année, elle entama sa troisième tournée en Amérique du sud, en Amérique centrale et à Cuba. Depuis La Havane, elle embarqua pour New York avec l’intention de rejoindre ensuite l’Italie. Son passage dans la grande ville américaine ne fut guère remarqué mais elle y rencontra le directeur de la Chicago Opera Company, qui la convainquit de repousser son départ pour honorer deux représentations de Rigoletto à Chicago. Après l’avoir entendue pendant les répétitions, il décida de prolonger son contrat jusqu’à la fin de la saison. Sa première apparition sur scène le 18 novembre 1916 (pour son 34e anniversaire) se fit devant un public insouciant qui, dans sa grande majorité, ne la connaissait pas. Mais son interprétation devait entrer dans l’Histoire. Son succès fut tel que les presses d’impression des journaux durent être arrêtées pour intégrer les commentaires des critiques. Amelita avait conquis New York avec fracas.

Quelques portraits de Amelita Galli-Curci

Son passage aux Etats-Unis fut aussi l’occasion de conclure un contrat avec Victor Records. Après le succès rencontré à Chicago, une tournée fut rapidement organisée dans tout le pays et les enregistrements vocaux d’Amelita devinrent des best sellers. Caro Nome se vendit à 10 000 exemplaires lors de sa première sortie à Chicago, ce qui constitue un record pour l’époque. C’est grâce à ce contrat que nous pouvons aujourd’hui écouter la superbe technique vocale d’Amelita.

Deux ans plus tard, Amelita interpréta son rôle de prédilection dans Dinorah au Lexington Theater de New York. Elle fut rappelée 24 fois pour chanter la célèbre Shadow Song et reçut au total 60 ovations à la fin de l’opéra. Les critiques soulignèrent que sa grâce scénique ainsi que sa virtuosité vocale lui avaient permis de gagner l’amour du public.

Amelita fit ses débuts au Metropolitan Opera dans le rôle de Violetta le 14 novembre 1921. Jusqu’en 1924, elle fut un membre permanent à la fois du Chicago Opera et du Metropolitan. Elle s’établit ensuite définitivement à New York jusqu’à sa retraite professionnelle. Sa dernière apparition sur scène eut lieu le 24 janvier 1930, dans le rôle de Rosina.

Amelita et son mari Homer Samuels

Amelita continua de donner des récitals à travers la planète mais sa voix souffrait de plus en plus, notamment à cause d’un goitre. Elle consentit enfin à subir une intervention chirurgicale en 1935 mais ce qui provoqua quelques modifications de justesse. Pendant la saison 1936-37, elle donna plusieurs récitals et reçut quelques critiques positives mais à 55 ans, Amelita était diminuée par les années et la maladie. Elle annula ses engagements pour la saison suivante et accepta sa retraite forcée avec la grâce que le monde entier lui avait toujours reconnue : «On ne joue pas toute sa vie avec les mêmes jouets!» Elle vécut avec bonheur le reste de ses jours en compagnie de son second époux, Homer Samuels, à La Jolla, en Californie. C’est dans cette ville qu’elle s’est éteinte le 26 novembre 1963, huit jours avant son 81ème anniversaire. 

Elle fut tenue pour la plus belle voix de soprano léger de sa génération, pour la pureté de son timbre, la perfection de ses coloraturas, le charme de son légato. La luminosité de ses suraigus et la précision de ses roulades lui permirent de rivaliser avec les interprètes espagnoles comme Elvira de Hidalgo, Maria Galvany, Mercedes Capsir. Pour les italiens elle était l’égale de Luisa Tetrazzini.

208 thoughts on “Amelita Galli-Curci 1882-1963”

  1. Thanks for ones marvelous posting! I seriously enjoyed reading
    it, you’re a great author. I will be sure to bookmark your blog and will eventually come back sometime soon. I want
    to encourage that you continue your great work, have a nice evening!

  2. Hello, i think that i saw you visited my blog thus i came to go
    back the choose?.I’m trying to in finding issues to enhance my website!I assume its adequate to make use of
    some of your ideas!!

    Also visit my page: Live22 online

  3. Attractive part of content. I just stumbled upon your weblog and in accession capital to say that I get
    actually loved account your weblog posts. Any way I will be subscribing in your feeds and even I success
    you get admission to persistently quickly.

    Here is my blog post: 918kaya test

  4. You can definitely see your enthusiasm within the article you write.

    The sector hopes for even more passionate writers such as you who are not afraid
    to say how they believe. All the time go after your heart.

  5. Hi there to every one, the contents existing at this web page are in fact amazing for people knowledge, well, keep up the good work fellows.

  6. Greetings I am so delighted I found your site, I really found you
    by error, while I was browsing on Bing for something else,
    Anyhow I am here now and would just like to say thank you for a marvelous post and a all round interesting blog (I also love the theme/design), I don?t have time to go through it all
    at the moment but I have book-marked it and also
    included your RSS feeds, so when I have time I will be back to read a
    great deal more, Please do keep up the awesome b.

    Feel free to visit my web page U Slim X Keto Reviews – mpc-install.com,

  7. Hi there this is kind of of off topic but
    I was wanting to know if blogs use WYSIWYG
    editors or if you have to manually code with HTML.
    I’m starting a blog soon but have no coding expertise so I wanted to get guidance from someone with experience.
    Any help would be greatly appreciated!

  8. This site was… how do I say it? Relevant!!
    Finally I’ve found something that helped me. Thanks!

    Also visit my web page: Ikigai Weight Loss Review [Lashay]

  9. Thank you for some other excellent post. Where else could anyone get that type of info in such a perfect way of writing?

    I have a presentation next week, and I am on the look for such info.

  10. You actually make it appear so easy along with your presentation however I find this matter to be actually something which I think I might by no means
    understand. It kind of feels too complicated and very large for me.
    I’m having a look ahead in your subsequent post, I’ll attempt to get the cling of it!

  11. Generally I don’t read article on blogs, however I wish to say that this write-up very pressured me to take a look at and do
    so! Your writing style has been surprised me. Thank you, very nice article.

  12. Great post. I was checking continuously this
    blog and I am impressed! Extremely useful information specifically the last part 🙂 I care for such information a lot.

    I was looking for this particular info for a very long time.
    Thank you and best of luck.

  13. I know this if off topic but I’m looking into starting my
    own blog and was wondering what all is required to get set up?

    I’m assuming having a blog like yours would cost a pretty penny?
    I’m not very internet smart so I’m not 100% positive.
    Any recommendations or advice would be greatly appreciated.
    Thanks ps4 games https://j.mp/3nkdKIi ps4

  14. Консультация у психологов. Психолог онлайн Опытные психотерапевты
    и психологи. Консультация у психологов.
    Услуги аналитического психолога, психотерапевта.
    Психотерапия онлайн! Заказать консультацию психолога.
    Консультация психолога в Киеве

  15. Pingback: rehema

  16. I am not sure where you are getting your info, but good topic. I needs to spend some time learning more or understanding more. Thanks for great info I was looking for this information for my mission.|

  17. Heya i’m for the first time here. I came across this board and I find It really helpful & it helped me out much. I hope to provide something back and aid others like you helped me.|

Leave a Comment

Your email address will not be published.